0805 385 060

Accueil > Sauveteur Secouriste au Travail > QUELQUES INFORMATIONS UTILES > Quelques données essentielles sur le secourisme au travail

lien de telechargerment article au format PDF

Quelques données essentielles sur le secourisme au travail

RÔLE DU SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

Le sauveteur secouriste du travail possède des connaissances et des réflexes lui permettant :
• D’assurer sa propre protection, celle de la victime et des témoins, afin d’éviter un sur-accident ;
• De maîtriser les gestes de premiers secours (réagir face à un saignement, une brûlure, un arrêt cardio-respiratoire…) ;
• De savoir qui et comment alerter dans l’entreprise ou à l’extérieur de l’entreprise ;
• De participer éventuellement à la mise en oeuvre d’actions de prévention et de protection.

CONTENU DE LA FORMATION SST

(Conforme au « Guide des données techniques et conduites à tenir » de l’INRS)

NOTIONS GÉNÉRALES THÉORIQUES
Situer le SST dans les domaines de la santé et sécurité au travail :
Les principes généraux de prévention
Les principaux indicateurs de santé au travail, dans l’entreprise ou la profession,
Connaître son rôle de SST, Connaître le cadre juridique de son intervention.
Connaissances et savoir faire (nombreux exercices pratiques en situation d’accident simulé)
Protéger
Conduite à tenir - dégagement d’urgence
Examiner
Conduite à tenir :
• La victime saigne-t-elle abondamment ? S’étouffe-telle ? Répond-elle ? Respire-t-elle ?
Alerter ou faire alerter
Conduite à tenir, Alerter ou faire alerter, informer.
Secourir
Les conduites à tenir :
• La victime saigne abondamment : comprimer l’endroit qui saigne
• La victime s’étouffe : Les tapes dans le dos et les compressions abdominales (adulte/ enfant), les compressions thoraciques chez la femme enceinte ou une personne obèse, la désobstruction des voies chez un nourrisson.
• La victime se plaint de malaise : la mise au repos
• La victime se plaint de brûlures : arroser pour refroidir, rincer, quels vêtements enlever ?
• La victime se plaint d’une douleur empêchant certains mouvements
• La victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment :
position d’attente, conditionner le membre sectionné, nettoyer et protéger la plaie simple.
• La victime ne répond pas mais elle respire : PLS
• La victime ne répond pas et ne respire pas : Comprimer le thorax, souffler de l’air dans les poumons, mettre en oeuvre un défibrillateur.

RISQUES SPÉCIFIQUES À L’ÉTABLISSEMENT
L’étude des risques spécifiques à l’établissement font l’objet d’un complément de formation dont la durée est à établir lors d’un entretien préalable.

DURÉE DES FORMATIONS

Formation initiale SST : 12 heures
L’effectif est au minimum de 4 stagiaires (obligations INRS), au-delà de 10 stagiaires la formation est prolongée d’une heure par stagiaire supplémentaire.
Effectif maximum 14 stagiaires, au-delà deux formateurs sont exigés.

Formation MAC SST - Maintien et actualisation des compétences : 7 heures
L’effectif est au minimum de 4 stagiaires (obligations INRS), au-delà de 10 stagiaires la formation est prolongée d’une demi- heure par stagiaire supplémentaire. Effectif maximum 14 stagiaires, au-delà deux formateurs sont exigés.

Formation initiale FORMATEUR SST : 56 heures

Formation MAC FORMATEUR SST - Maintien et actualisation des compétences : 21 heures

MAINTIENT DE LA CERTIFICATION SST

La formation continue implique une mise à niveau tous les 24 mois.
Lors de cette mise à niveau les compétences du Sauveteur Secouriste sont à nouveau évaluées. Cette remise à niveau actualise et maintient ses compétences (MAC) pour une nouvelle durée de 24 mois.
Au-delà de 24 mois le SST perd sa certification. La validation ultérieure d’une MAC lui permet de recouvrer sa certification.

ÉQUIVALENCE PSC 1

Le titulaire du certificat SST à jour dans son obligation de formation est réputé détenir l’unité d’enseignement « Prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1).

UN « PLUS » FORMA FRANCE

Entraînement réaliste aux premiers secours en cas d’étouffement, grâce au gilet
Heimlich :
si les gestes sont bien effectués, un objet est expulsé du gilet. Dans une situation
d’étouffement réelle, les premiers secours seront exécutés correctement.

Livret remis au stagiaire : reprend les gestes élémentaires de secours conformes aux recommandations référentiel technique SST.
Présente sous forme de textes, photos, schémas, et images 3D, le contenu pédagogique
développé au cours de la formation. Il restera le référentiel de vos stagiaires, après la formation.
48 pages couleur.