Accueil > Sauveteur Secouriste au Travail > QUELQUES INFORMATIONS UTILES > Quelques données essentielles sur le défibrillateur et la trousse de (...)

lien de telechargerment article au format PDF

Quelques données essentielles sur le défibrillateur et la trousse de secours

DÉFIBRILLATEUR AUTOMATISE EXTERNE (DAE )

En intégrant l’utilisation des défibrillateurs dans le nouveau programme de formation des Sauveteurs Secouristes du Travail, la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMIS) a transposé leur usage à l’entreprise.
Le DAE est signalé dans les lieux publics selon l’arrêté du 16 août 2010 en application du Code de la santé publique.
Lors des premières minutes de l’arrêt cardiaque, il peut persister un rythme cardiaque inefficace pour assurer l’oxygénation de l’organisme.
Ce rythme peut être une fibrillation ventriculaire qui nécessite la délivrance d’un choc électrique externe.
L’utilisation précoce d’un défibrillateur peut permettre au coeur de retrouver un rythme normal et augmente donc les chances de survie de la victime.
À l’Heure actuelle en France, le taux de réanimation sur un arrêt cardiaque est d’environ 4 % alors qu’il est de 40% aux États-Unis dans les zones équipées. Toutefois, ce dispositif ne se substitue pas à l’alerte des secours spécialisés, au massage cardiaque et au bouche-à-bouche.
Conformément à l’article R. 6311-15 du Code de la santé publique, toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe. Même s’il n’existe pas de formation préalable obligatoire pour l’utilisation de cet appareil, il convient d’insister sur la nécessaire sensibilisation des salariés sur la reconnaissance d’un arrêt cardiaque et la conduite à tenir. Le sauveteur secouriste du travail maîtrise ces derniers.
(Source INRS)

TROUSSE DE SECOURS

Il n’existe pas de liste de référence pour la composition de la trousse de secours. L’employeur défini son contenu après avoir sollicité l’avis du médecin du travail. Il prendra soin de tenir compte de l’évaluation des risques menée dans l’entreprise et des compétences de la personne qui l’utilisera (Sauveteur secouriste du travail, Infirmier,…).
Article R4224-14
Les lieux de travail sont équipés d’un matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible.
Article R4224-23
Le matériel de premiers secours fait l’objet d’une signalisation par panneaux.