0805 385 060

Accueil > Prévention des risques spécifiques > ESPACE CONFINÉ > Travail en espace confiné

lien de telechargerment article au format PDF

Travail en espace confiné

Utilisation du masque auto-sauveteur

FORMATION
6 stagiaires maximum
1 jour intra-entreprise

CONTEXTE

Les espaces confinés sont dangereux parce qu’ils contiennent une atmosphère qui ne se renouvelle pas facilement.
A cela, s’ajoutent d’autres risques graves comme ceux de chute de hauteur, de risque électrique ou de noyade. Il est nécessaire de prendre des précautions particulières et il faut que le personnel soit formé aux dangers liés à ces activités.
La majorité des accidents, souvent graves voire mortels, qui surviennent lors d’interventions en espaces confinés est liée à une atmosphère déficiente en oxygène, à la présence de gaz ou de vapeurs toxiques ou encore à une explosion ou à un incendie.

Recommandation R447 de la CNAMTS
Code du travail
Article R4222-23. « Dans les puits, conduites de gaz, carneaux, conduits de fumée, cuves, réservoirs, citernes, fosses, galeries et dans les lieux où il n’est pas possible d’assurer de manière permanente le respect des dispositions du présent chapitre, les travaux ne sont entrepris qu’après vérification de l’absence de risque pour la santé et la sécurité des travailleurs et, le cas échéant, après assainissement de l’atmosphère et vidange du contenu. »
Article R4222-24. « Pendant l’exécution des travaux, la ventilation est réalisée suivant les prescriptions de l’article R. 4222-6 ou R. 4222-11, selon qu’il s’agit d’un local à pollution non spécifique ou d’un local à pollution spécifique, de manière à maintenir la salubrité de l’atmosphère et à en assurer un balayage permanent, sans préjudice, pour les travaux
souterrains, des dispositions des articles R. 4534-43 à R. 4534-49. »

Article R4222-25. « Si l’exécution des mesures de protection collective prévues par le présent chapitre est impossible, des équipements de protection individuelle sont mis à la disposition des travailleurs.
Ces équipements sont choisis et adaptés en fonction de la nature des travaux à accomplir et présentent des caractéristiques d’efficacité compatibles avec la nature du risque auquel les travailleurs sont exposés. Ils ne doivent pas les gêner dans leur travail ni, autant que possible, réduire leur champ visuel. »

OBJECTIF

La formation en espace confiné doit permettre aux stagiaires d’acquérir les connaissances nécessaires à leur propre sécurité mais aussi à celle des personnes avec qui ils sont amenés à intervenir. Ils doivent être capables :
• d’analyser l’environnement de l’intervention
• de préparer et organiser leur intervention
• de sécuriser la zone d’intervention
• d’intervenir en sécurité dans un espace confiné
• de mettre en oeuvre les moyens de secours en cas d’accident

CONTENU

Partie théorique (3h30)
• Les définitions (espace confiné, analyse des risques…)
• La problématique des interventions en espace confiné : statistiques, accidents de travail...
• Les types d’ouvrage comportant des espaces confinés (focus sur ceux relatifs à l’activité de l’entreprise des stagiaires)
• Les principaux dangers et risques
• Les principaux gaz susceptibles d’être émis en espace confiné et leurs risques
• Les différents équipements de travail et de protection
• Les exigences réglementaires
• L’intérêt de disposer de procédures de travail et d’évacuation de l’ouvrage en rappelant le rôle et les responsabilités de chaque agent (intervenant, surveillant...).

Partie pratique (3h30)
Analyse des travaux à effectuer et de l’environnement du travail
• L’identification des dangers et l’évaluation des risques
• La préparation et l’organisation de l’intervention
• L’utilisation des différents équipements de travail et de protection :
Contrôleur d’atmosphère,
Harnais, longe, stop-chute, trépied,
Système de ventilation,
Moyens de communication,
Appareils de protection respiratoire
• Exercices de mobilité et de secours avec le masque auto-sauveteur en dotation dans l’établissement
• L’élaboration et l’application d’un mode opératoire, des procédures d’intervention
• La conduite à tenir en cas d’accident et le comportement en cas de malaise de l’opérateur intervenant dans l’espace confiné
• Le respect des règles de sécurité
• La prise en compte du temps nécessaire pour se mettre en sécurité,
• L’anticipation, l’évaluation, le dialogue, la remontée d’information en cas de problème…

MÉTHODE

Les travaux pratiques sont réalisés avec les masques auto-sauveteurs de l’entreprise des stagiaires

OUTILS PÉDAGOGIQUES

Appareils respiratoires isolants, salle de cours, ordinateur et vidéo projecteur.

ÉVALUATION

Contrôle continu des connaissances théoriques et pratiques permettant de s’assurer que les stagiaires savent :
• identifier les espaces confinés dans lesquels ils auront à intervenir et les risques potentiellement présents à l’intérieur de ceux-ci
• identifier les signes avertisseurs de la présence de contaminants et les symptômes d’une intoxication
• suivre les étapes de la procédure écrite de travail et compléter correctement le permis de pénétrer
• utiliser les détecteurs de gaz et interpréter les résultats
• comment utiliser et placer les ventilateurs
• utiliser correctement tous les équipements de protection individuelle et reconnaître les signes de défectuosité
• comment communiquer avec le surveillant et avec les secours
• appliquer les procédures d’évacuation et de secours.

ACCOMPAGNEMENT SPÉCIFIQUE FORMAFRANCE

Tout au long de l’année notre formateur reste à votre écoute et vous
conseille via assistance@formafrance.fr
Veille réglementaire gratuite, tout au long de l’année.

INFORMATIONS PRATIQUES

Validation  : Évaluation pratique sur cas réel
Encadrement de la formation : Formateur Conseil Espace confiné - Diplômé DTE INSSAT – longue expérience Formateur espace confiné au Syndicat des Eaux.
Public : Salariés travaillant en espace confiné
Durée du module  : 1 jour 7 heures
Effectif formé : 6 personnes