0805 385 060

Accueil > Risque Attentat - Plan Vigipirate > ORGANISATION- SENSIBILISATION - FORMATION > * Formation au risque terroriste

lien de telechargerment article au format PDF

* Formation au risque terroriste

Se préparer au risque terroriste dans son établissement

Durée de la formation : 6 heures

Assistance technique gratuite tout au long de l’année. Notre Formateur conseil reste à votre écoute et vous conseille via assistance@formafrance.fr

Objectif

Être capable de :

• Appréhender et gérer les règles essentielles de la sécurité de personnes, salariées comme clients sur un site public ou privé
• Appréhender et gérer l’organisation et le fonctionnement du plan Vigipirate
• Rédiger et mettre en application des consignes au sein de l’établissement

Programme

Introduction au risque terroriste sur notre sol national sur un site privé ou public

• Le terrorisme d’aujourd’hui
• Dans notre pays
• Les modes opératoires
• La radicalisation des acteurs

Pourquoi, comment « Vigipirate » Objectifs et principes
• Les différents niveaux d’alerte et ses conséquences
• Le fonctionnement du plan Vigipirate et ses 3 principes
• Les acteurs de la sécurité
• La formation du personnel : sur le risque, les conduites à tenir, les premiers secours
• Les principes pratiques du plan Vigipirate
• La partie publique du plan : Faire face ensemble
• Intégrer la logique "Vigipirate" dans sa société, ERP ou Code du Travail

Prévoir l’imprévisible
Préparer, organiser et contrôler la bonne application des consignes,
• Gestion des remontées d’informations (en interne) et du réseau de sécurité externe,
• Instaurer la vigilance au quotidien. Le cadre d’astreinte.
• Appréhender la sensibilité du site : le renforcer, confinement ou évacuation,
Planifier la formation ou sensibilisation du personnel : sur le risque, la diffusion de l’alerte, les conduites à tenir, les premiers secours. Utilisation de la ressource interne, les SST,
• Mise en œuvre d’exercices progressifs,
• Les risques spécifiques.

Prévenir et Signaler
• Identifier les comportements anormaux, identifier les profils à risques
• La radicalisation
• Les phases de préparation de l’action

Réagir
• La conduite à tenir, s’échapper ou s’enfermer, l’appel aux autorités, l’effet panique, les réseaux sociaux, la presse. Favoriser l’arrivée des secours,
• L’après attentat, témoins et victimes, l’indemnisation et le dépôt de plainte.

Outils / Méthodes

Méthodes pédagogiques  :
Apports théoriques et pratiques sur une journée...
...dont des mises en situations sur site et des jeux de rôle interactifs :

• Mise en alerte du personnel de manière discrète afin de procéder à l’évacuation des clients suite à un appel téléphonique suspect
• Application des consignes données
• Découverte d’un colis non identifié par un salarié, conduite à tenir
• Un salarié a réussi à se cacher pendant la prise d’otage et appelle un des acteurs étatiques de la sécurité en toute discrétion afin de lui rendre compte de ce qu’il voit
• Lors de ma prise de poste les consignes prévoient d’être attentif à ce qui pourrait me sembler anormal… Je constate qu’une personne m’observe depuis sa voiture…
• Je réussi à me libérer ou les preneurs d’otages me libèrent, je cours vers les Policiers ou Gendarmes présents…conduite à tenir
• Capacité de restituer à sa hiérarchie le fruit de ses observations
• Savoir alerter ou faire alerter les forces de l’ordre et sa hiérarchie, suivant sa situation au cours de l’attaque :

  • témoin direct, présent lors de l’attaque (ou caché à proximité immédiate des terroristes)
  • témoin indirect, spectateur de l’attaque (en sécurité, à distance).

• Je prends contact avec les services de l’État, rends compte et donne une description d’une situation qui m’interpelle, situation de façon claire, concise et efficace
• Montage d’un exercice sur un thème, débriefing et retour d’expérience
• etc...
Et restitution globale au niveau du service ou de l’entreprise à l’issue, sous forme d’exercice.

INFORMATIONS PRATIQUES

Évaluation : Évaluation continue par des questions puis lors des restitutions où chaque stagiaire est à tour de rôle le leader d’un cas concret et suivant ses fonctions dans l’organisation tient sa place habituelle et réagi - Attestation individuelle.
Documents utiles à transmettre : Consignes de regroupement vers la ou les zones de confinement ou de refuge, l’évacuation du personnel, les zones de vigilance, les zones à risque, les faiblesses et les moyens d’alerte.
Encadrement de la formation : Issu du monde de la défense où il a exercé des responsabilités liées à la sûreté et la protection tant des personnes que des biens. Spécialiste du renseignement de sécurité, Officier Recherche en milieu militaire et industriel sensible pour le service de sécurité du Ministère de la Défense. Actions opérationnelles d’investigations, d’actions de sensibilisation et d’audit de sécurité. Diplômé en « Ingénierie de sécurité », du 8ème cycle supérieur de l’I.E.R.S.E. (Institut d’Etudes et de Recherches pour la Sécurité des Entreprises – Partenariat public/privé, Gendarmerie Nationale, Club de défense économique de l’entreprise (CDSE). Formateur en renseignement d’origine humaine et de sûreté pour de futurs responsables sûreté d’entreprise au sein de plusieurs organismes privés.
Responsable du bureau « défense et plans de secours » d’un point sensible.
Public & Prérequis : Personnel "désigné" amené à gérer le risque d’attentat dans son établissement - Aucun prérequis.