0805 385 060

Accueil > Habilitations électriques > QUI FORMER, POUR QUELLE HABILITATION > Qui former, pour quelle habilitation ?

lien de telechargerment article au format PDF

QUELQUES INFORMATIONS UTILES

Qui former, pour quelle habilitation ?

Les notions essentielles

LES LETTRES

B Caractérise les ouvrages des domaines Très Basse Tension (TBT) et Basse Tension (BT)
H Caractérise les ouvrages du domaine Haute Tension (HTA & HTB).
V Le titulaire de l’habilitation peut travailler au voisinage d’installation électrique non isolée.
En Basse Tension (BT) : Il s’agit de la zone des opérations s’effectuant à moins de 30 cm des pièces nues et sous tension
En Haute Tension (HTA et HTB) : Il s’agit de la zone de voisinage renforcée à partir de 2 m des pièces nues et sous tension.

LES INDICES

0 Personnel chargé de chantier ou exécutant qui réalise des travaux exclusivement d’ordre non électrique.
1 Personnel qui effectue des opérations d’ordre électrique sous la responsabilité d’un chargé de travaux ou d’un chargé d’intervention.
2 Personnel chargé de travaux d’ordre électriques, responsable de l’organisation et de la surveillance du chantier, avant d’entreprendre les opérations, pendant et après.
Les travaux sont des opérations importantes de réalisation, de modification, de réparation ou d’entretien.
R Personnel électricien qui dirige et réalise des interventions générales d’ordre électrique (maintenance, dépannage, connexion, mise en service).
C Personnel électricien qui effectue des consignations électriques pour d’autres personnes. Le mot « consignation » veut dire que l’on effectue une mise hors tension de l’installation électrique en sécurité avec garantie du maintien hors tension.
S Caractérise des interventions BT élémentaires spécifiques (remplacements, raccordements et réarmements de disjoncteurs dans des armoires protégées)
E Caractérise les opérations spécifiques ; cette lettre est complétée par un attribut, en fonction duquel le titulaire peut effectuer des Manœuvres, des mesurages, des Vérifications ou des essais.
P Caractérise les opérations sur les installations photovoltaïques.
X Caractérise les opérations « spéciales » qui n’entrent pas dans la désignation précédente - habilitation sous condition, conditionnée par une indication de sécurité, et à caractère exceptionnel.

LES OPÉRATIONS SPÉCIFIQUES

Manœuvre (habilitation BE manœuvre / HE manœuvre)
Ce sont des manœuvres d’exploitation des installations électriques, d’urgence ou de consignation ; par exemple la mise en marche, le réglage ou l’arrêt d’un équipement (manœuvres d’exploitation) ou la manœuvre d’urgence de coupure de l’alimentation électrique dans une armoire électrique.
Ces manœuvres peuvent avoir lieu au voisinage de parties électriques sous tension.
Mesurage (habilitation BE mesurage / HE mesurage)
Mesure de grandeurs électriques (tension, intensité, résistance, continuité, puissance), mesurage électrique près d’un environnement sous tension et mesurage de grandeur non électrique dans un environnement électrique.
Essai (habilitation BE essai / HE essai)
C’est une opération qui a pour but de vérifier le bon fonctionnement d’une installation électrique conformément à ces spécifications. Opération réalisée dans des laboratoires d’essais et d’études, les plateformes d’essais ou lors de processus de fabrication en série.
Vérification (habilitation BE vérification / HE vérification)
C’est un examen visuel à partir des schémas et des dossiers, contrôle de l’état des installations (conducteurs, câble, raccordements, ect…) et contrôle technique qui permet de s’assurer notamment du bon fonctionnement des dispositifs de sécurité (différentiel, coupure d’urgence,
éclairage de sécurité).

OPÉRATIONS D’ORDRE NON ÉLECTRIQUE

Opération qui ne répond pas à la définition d’une opération d’ordre électrique, telle que :
• Celle liée à la construction, à la réalisation, au démantèlement ou à la maintenance dans le voisinage ou sur un ouvrage ou une installation électrique, tels que les travaux du BTP, de nettoyage, de désherbage, etc. ;
• Celle liée à une opération ne concernant pas directement un ouvrage ou une installation électrique, mais effectuée dans l’environnement de cet ouvrage ou cette installation, tels que les travaux du BTP, les activités de livraison, de déménagement …

De nombreux travaux pratiques sont effectués : sur des installations types conformément à la réglementation (voir outils pédagogiques ci-dessous) et sur vos installations et consignes spécifiques lors des stages intra en respect de vos impératifs d’exploitation (recommandation NORME et INRS).

ÉVALUATION ET VALIDATION DE STAGE

Pour chacune des habilitations l’évaluation comprend :
• Une épreuve théorique constituée de plusieurs questions destinées à évaluer les savoirs.
• Une épreuve pratique, durant laquelle le candidat doit exécuter les tâches indiquées à l’aide du matériel, de l’outillage et de l’équipement nécessaires, destinée à évaluer les savoir-faire.
Pour valider le cursus de formation, il convient de réussir les tests théoriques et pratiques.
À l’issue de la formation, un rapport de stage individuel avec avis et un titre d’habilitation pré-rédigé (si le stagiaire a réussi aux tests d’évaluation) sont adressés à l’employeur.

PÉRIODICITÉ DE RECYCLAGE

La périodicité de recyclage recommandée par la NF C 18-510 est de 3 ans

OUTILS PÉDAGOGIQUES

Salle de cours, Vidéo projecteur, EPI et petit outillage électrique, armoires électriques pédagogiques pour applications pratiques, installations et EPI propres à l’établissement.

PROFIL DES HABILITATIONS LES PLUS FRÉQUENTES

L’exécutant d’opérations d’ordre non électrique B0 / H0(V)
Personnel qui effectue des opérations d’ordre non électrique dans un environnement électrique.
Exemple : Travaux de peinture, de plomberie, de maçonnerie, agent de sécurité, agent de nettoyage, vérificateur d’extincteurs, terrassiers, élagueurs, etc.

Le chargé de chantier non électrique B0 / H0(V)
Personnel qui encadre des opérations d’ordre non électrique dans un environnement électrique BT ou HT.
Exemple d’environnements électriques : Locaux ou emplacements d’accès réservés aux électriciens, armoires et coffrets électriques, environnement des poteaux, pylônes et lignes électriques aériennes en conducteur nus, canalisation isolées (enterrées ou noyées).

L’électricien exécutant B1(V) / H1 (V)
Personnel qui réalise des opérations d’ordre électrique.
Exemple : Remplacement, installation, raccordement hors tension d’appareillage
électrique, manœuvre d’appareillage. Mesurage sans ouverture des circuits avec une pince ampèremétrique ou un voltmètre.

Le chargé d’intervention élémentaire BS
Personnel qui réalise des opérations d’ordre électrique élémentaires toujours
exécutées hors tension ou à plus de 30 cm de pièces nues sous tension.
Exclusivement : Remplacement à l’identique d’un fusible BT, remplacement à
l’identique d’un interrupteur, d’une prise de courant, d’une lampe ou d’un
accessoire d’appareillage d’éclairage, raccordement à un circuit en attente,
réarmement d’un disjoncteur dans une armoire protégée.

Le chargé d’intervention générale BR
Personnel qui réalise des opérations de maintenance, de remise en état de fonctionnement, de connexion en présence de tension et de mise en service partielle ou temporaire.
Exemples : dépannage d’une machine, recherche d’un défaut d’isolement, mesurage, consignation pour lui-même.

Le chargé de travaux B2(V) / H2(V)
Le chargé de travaux dirige les travaux ; il est responsable de la sécurité sur le chantier.
Les travaux sont des opérations importantes qui nécessitent une préparation de chantier, et toujours réalisées hors tension (après consignation), mais éventuellement au voisinage d’autre installations sous tension.
Exemple : maintenance annuelle d’un TGBT, mise en route d’une nouvelle
machine outil, mise en place et raccordement d’armoire électrique.

Le chargé de consignation BC / HC
Il est responsable des opérations de consignation dont le but est de garantir la mise hors tension et son maintien de façon à assurer la sécurité des personnes.
Exemples : consignation d’un départ dans un T.G.B.T.* pour travaux, consignation des prises de courant et de l’éclairage d’un bureau pour rénovation de celui-ci, consignation d’une machine outil pour dépose ou modification, consignation d’une chaîne de production dans un cadre de maintenance préventive annuelle.

QUALIFICATIONS DE NOS FORMATEURS CONSULTANTS
D.U.T. Génie Électrique et Informatique Industrielle, BS maintenance aéronautique niveau 3, 10 ans d’expérience en formation à l’habilitation électrique, maintenance et calcul d’installations électriques, réseaux haute tension.
NOTE À L’ATTENTION DE L’EMPLOYEUR
Avant de remettre le titre d’habilitation à l’intéressé, l’employeur doit s’assurer :
• que les symboles proposés à l’issue de la formation sont cohérents avec les opérations qu’il souhaite confier à la personne concernée par la présente appréciation
• que le domaine d’application de l’habilitation est convenablement cerné et notamment qu’il ne risque pas de placer le titulaire dans une situation pour la gestion de laquelle il n’aurait pas été formé
• que la personne concernée possède les compétences nécessaires à l’accomplissement de ces opérations
• que la personne concernée possède les aptitudes, notamment médicales, à l’accomplissement de ces opérations
• qu’elle présente, vis-à-vis du risque électrique, un comportement compatible avec la bonne exécution de ces opérations.
Une information sur les instructions de sécurité générales relatives à la prévention du risque électrique doit, lorsqu’elle existe, compléter cette formation.